Les solutions contre le saignement des hémorroïdes externes

Les hémorroïdes externes sont des troubles gênants et douloureux, mais ils le sont plus quand ils sont accompagnés d’un saignement. En effet, ce saignement survient essentiellement quand il y a une défécation.

S’il s’agit d’hémorroïdes internes, le saignement n’est généralement pas du tout douloureux, mais quand il s’agit d’hémorroïdes externes le saignement est très douloureux du fait de la présence d’une thrombose veineuse.

Heureusement que ce saignement peut être évité en appliquant un traitement hémorroides

Évitez de vous gratter

Pendant la crise hémorroïdaire, il est fréquent que vous ayez envie de vous gratter à cause d’une importante irritation et de la sensation de brûlure. Cependant, il faut éviter de le faire, sinon vous allez empirer votre inconfort et votre douleur au niveau de la zone atteinte. Mieux vous courez le risque de faire éclater les hémorroïdes.

Évitez les bains de siège chauds

Il faut éviter les bains de siège chauds quand vous avez des hémorroïdes, car ils augmentent la dilation des vaisseaux sanguins et par la même occasion entrainent un saignement anal. À la place vous pouvez faire des bains de siège avec une eau tiède pour minimiser la vasodilatation au niveau de cette zone.

Privilégiez l’utilisation de la glace

La glace est un des meilleurs remèdes contre la douleur et l’enflement de la zone anale pendant une crise hémorroïdaire. C’est un moyen efficace de resserrer les vaisseaux sanguins situés de cette zone et par la même occasion d’empêcher le saignement anal. Cependant, il faut l’appliquer plusieurs fois par jour pour avoir un résultat efficace. 

Boire de l’eau

L’eau est très importante pour un bon transit intestinal et cela même si vous n’avez pas de maladie hémorroïdaire. Si vous êtes victime de cette affection, il faut augmenter la quantité d’eau à boire, par exemple vous pouvez prendre 10 verres par jour ou même plus. L’effet va être une meilleure digestion et des selles plus molles. Ainsi vous n’aurez plus de problèmes de saignement après l’expulsion des selles. 

Privilégier les aliments contenant des fibres

Les aliments contenant des fibres comme les céréales complètes, les fruits, les légumes et les légumineuses sont à privilégier dans votre alimentation.  Non seulement vous n’aurez plus de constipation, mais vous allez diminuer le risque d’une crise hémorroïdaire et éventuellement un saignement anal.

Faites attention au traitement chirurgical

Le traitement chirurgical est une solution à évaluer froidement avant d’y céder. Certes, c’est un moyen radical de se débarrasser des hémorroïdes pour certaines personnes. Cependant, dans beaucoup de cas il s’avère être un désastre sur la guérison et sur les saignements.

Ainsi si l’intervention n’est pas une réussite, vous vous exposez à des saignements chroniques et excessifs.