Les solutions contre le saignement des hémorroïdes externes

Les hémorroïdes externes sont des troubles gênants et douloureux, mais ils le sont plus quand ils sont accompagnés d’un saignement. En effet, ce saignement survient essentiellement quand il y a une défécation.

S’il s’agit d’hémorroïdes internes, le saignement n’est généralement pas du tout douloureux, mais quand il s’agit d’hémorroïdes externes le saignement est très douloureux du fait de la présence d’une thrombose veineuse.

Heureusement que ce saignement peut être évité en appliquant un traitement hémorroides

Évitez de vous gratter

Pendant la crise hémorroïdaire, il est fréquent que vous ayez envie de vous gratter à cause d’une importante irritation et de la sensation de brûlure. Cependant, il faut éviter de le faire, sinon vous allez empirer votre inconfort et votre douleur au niveau de la zone atteinte. Mieux vous courez le risque de faire éclater les hémorroïdes.

Évitez les bains de siège chauds

Il faut éviter les bains de siège chauds quand vous avez des hémorroïdes, car ils augmentent la dilation des vaisseaux sanguins et par la même occasion entrainent un saignement anal. À la place vous pouvez faire des bains de siège avec une eau tiède pour minimiser la vasodilatation au niveau de cette zone.

Privilégiez l’utilisation de la glace

La glace est un des meilleurs remèdes contre la douleur et l’enflement de la zone anale pendant une crise hémorroïdaire. C’est un moyen efficace de resserrer les vaisseaux sanguins situés de cette zone et par la même occasion d’empêcher le saignement anal. Cependant, il faut l’appliquer plusieurs fois par jour pour avoir un résultat efficace. 

Boire de l’eau

L’eau est très importante pour un bon transit intestinal et cela même si vous n’avez pas de maladie hémorroïdaire. Si vous êtes victime de cette affection, il faut augmenter la quantité d’eau à boire, par exemple vous pouvez prendre 10 verres par jour ou même plus. L’effet va être une meilleure digestion et des selles plus molles. Ainsi vous n’aurez plus de problèmes de saignement après l’expulsion des selles. 

Privilégier les aliments contenant des fibres

Les aliments contenant des fibres comme les céréales complètes, les fruits, les légumes et les légumineuses sont à privilégier dans votre alimentation.  Non seulement vous n’aurez plus de constipation, mais vous allez diminuer le risque d’une crise hémorroïdaire et éventuellement un saignement anal.

Faites attention au traitement chirurgical

Le traitement chirurgical est une solution à évaluer froidement avant d’y céder. Certes, c’est un moyen radical de se débarrasser des hémorroïdes pour certaines personnes. Cependant, dans beaucoup de cas il s’avère être un désastre sur la guérison et sur les saignements.

Ainsi si l’intervention n’est pas une réussite, vous vous exposez à des saignements chroniques et excessifs.

10 méthodes efficaces pour soulager et traiter les hémorroïdes externes

Les hémorroïdes externes sont des troubles veineux dans la zone anale qui causent parfois d’importantes douleurs. Cette affection se traduit par une inflammation et un enflement des veines, et ce qui est le plus redouté c’est la crise hémorroïdaire qui est insupportable.

Si vous envisagez de suivre un traitement naturel, on vous propose 10 méthodes simples et faciles à faire soi-même.

  1. La glace

La glace permet de resserrer les vaisseaux sanguins dilatés et de désenfler la zone affectée. Pour ce faire placer un sachet de glace sur la zone douloureuse plusieurs fois par jour jusqu’à ce que les symptômes disparaissent. 

  1. L’aloe vera

L’aloe vera est un puissant anti-inflammatoire qui va soulager et traiter l’irritation de la zone anale. Appliquez du gel d’aloe vera sur la peau par légers massages pour les hémorroïdes externes, quant aux hémorroïdes internes vous pouvez disposer de fines tranches de la plante déjà congelées dans la zone touchée.

  1. Le citron

Le citron est un puissant astringent mais aussi renferme des nutriments qui vont aider au soulagement de la zone touchée par les hémorroïdes. Il suffit d’appliquer une boule de coton imbibé de jus de citron sur la zone touchée pour réduire la douleur et rendre plus toniques les vaisseaux sanguins.

  1. L’huile d’amande douce

L’huile d’amande douce qui a d’extraordinaires propriétés adoucissantes va hydrater, réduire l’inflammation et soulager les hémorroïdes externes.  La méthode consiste à appliquer une boule de coton imbibée d’huile d’amande douce sur la zone des hémorroïdes. C’est une solution puissante qui vous soulage de l’irritation et des brûlures.

  1. L’huile d’olive

C’est une huile antioxydante et a des vertus anti-inflammatoires. Elle réduit l’inflammation des hémorroïdes externes en assouplissant les vaisseaux sanguins. Avalez une cuillère à soupe d’huile d’olive quotidiennement pour soulager tous les symptômes.

  1. Les céréales entières

Manger des céréales entières est une bonne solution pour ne pas être constipé grâce aux fibres qu’elles contiennent. Ces fibres ramollissent les selles et évitent le saignement anal. Le riz brun, l’avoine, l’orge et le maïs sont d’excellentes sources de fibres.

  1. Le miel

Il faut utiliser le miel d’hamamélis qui a des propriétés médicamenteuses pour soulager et traiter les hémorroïdes. Immergez une boule de coton dans du miel et appliquez-la sur la zone anale.

  1. Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre s’utilise en application sur la zone touchée, de même une prise orale quotidienne d’une cuillère à soupe avec un verre d’eau. Assurez-vous qu’il soit filtré pour un résultat optimal.

  1. Le thé noir

Le thé noir grâce à son pouvoir astringent dégonfle les veines. Il suffit d’appliquer une boule de coton imbibée de thé noir sur la zone anale.

  1. Boire de l’eau

Boire beaucoup d’eau permet aussi de soulager la zone anale en facilitant la défécation. Pendant la crise hémorroïdaire, il faut boire beaucoup plus d’eau que d’habitude.

Quelques astuces pour effectuer un régime anti hémorroïdes externes

Les bienfaits d’une bonne alimentation sont incommensurables, on ne le dira jamais assez. En plus de vous assurer une excellente santé, elle pourrait aider à contribuer à la lutte contre le déclenchement d’hémorroïdes.

En effet, sachant que la plupart des individus ont eu à faire face à cette maladie, une fois dans leur vie, il a été mis en place 5 astuces régime pour contribuer à la prévention.

Ces astuces sont très faciles à réaliser et vous assurent un bien-être à tous les coups.

 Régime alimentaire adéquat pour lutter contre les crises hémorroïdaires

Tout d’abord, il vous faudra éviter les aliments qui favorisent la constipation (riz blanc, chocolat, pomme de terre, etc.). Quand on sait que la constipation peut être l’une des principales causes des hémorroïdes, il est nécessaire de tout mettre en œuvre en vue de l’éviter au maximum.

Pour cela, il faut favoriser les aliments riches en fibres alimentaires. Des aliments tels que les fruits par exemple, surtout les fruits séchés et les fruits secs. Seule l’amende est déconseillée aux personnes hémorroïdaires, alors songez à ne pas les utiliser si possible. Les fibres sont également présentes dans les légumes frais, mais aussi dans les produits céréaliers complets (son, blé, avoine, seigle). Veillez également à éviter toute forme d’excitants si possible, en particularité, le café et les boissons énergétiques et alcoolisées.

Ils sont à bannir dans la mesure où ils peuvent irriter le rectum et engendrer ainsi des poussées hémorroïdaires. Buvez beaucoup d’eau par jour, l’hydratation est importante dans la prévention hémorroïdaire, et dans la lutte de la maladie également.

La digestion et le transit intestinal en seront ainsi facilités, et grâce à un poids que vous vous évertuerez à contrôler au mieux, votre organisme disposera de l’équilibre nécessaire pour lutter contre n’importe quelle maladie. En effet, votre poids a une importance capitale sur les risques d’hémorroïdes.

Il est également, fortement recommandé d’éviter au mieux les plats épicés. Ceux-ci ont un effet négatif sur l’état d’une personne souffrant d’hémorroïdes. Les viandes rouges sont également à écarter, ainsi que le vin, entre autres. 

Tout mettre en place pour se débarrasser des hémorroïdes

Le régime alimentaire évoqué tout haut ne peut que vous être bénéfique à tous points. Il faut savoir que les hémorroïdes sont très gênantes, en plus d’être accompagnées par de violentes et d’intenses douleurs. Il ne faut donc négliger aucun détail.

 Hémorroïdes Externes : Symptômes et Traitements

Les hémorroïdes constituent une maladie particulièrement gênante et pénible. Il n’est pas toujours facile de devoir en faire part à son entourage.

Alors, si vous parvenez à identifier très tôt les symptômes, il vous faudra vous rendre chez un médecin en vue de le traiter le plus rapidement possible. Vous aurez ainsi la possibilité d’éviter une intervention chirurgicale, car plus vous trainerez avec la maladie, plus vous aggravez l’état de votre organisme. Faites donc preuve de vigilance et respectez au mieux le traitement.

 Comment identifier les symptômes d’une hémorroïde ?

La maladie d’hémorroïde est très complexe et touche plus de 30 % de la population mondiale tous les ans, la majorité étant essentiellement constituée d’adultes.

Il faut savoir qu’en chaque individu il y a des hémorroïdes, et qu’il n’existe en fait que des facteurs qui tendent à les déclencher (grossesse, menstrues, etc.). Quand elles font surface, il y a des signes qui peuvent constituer d’alertes, vous pourrez ainsi prendre très vite vos dispositions.

En fonction de la localisation des hémorroïdes, vous pouvez distinguer plusieurs symptômes. D’abord il y a les saignements, qui constituent l’un des principaux signes d’alerte, et qui sont particulièrement gênants, puisqu’en plus d’apparaitre sur vos sous-vêtements, ils peuvent être visibles sur vos tenues. À la minute même où vous aurez remarqué cela, rendez-vous à l’hôpital le plus proche. Car en plus de votre état mental, d’autres formes de complications pourraient survenir, une anémie sévère ou une hémorragie par exemple.

Il y a aussi les douleurs anales caractérisées par de violents et d’intenses douleurs et accompagnées d’un processus de défécation particulièrement pénible. Ces douleurs s’amplifient lorsque la personne adopte la position assise et deviennent de plus en plus insupportables.

Les démangeaisons constituent également une autre forme de symptôme. Entre irritations et sensations de brulure sur la zone anale, ce symptôme est très embarrassant et incommode. Si vous percevez qu’une boule de 2 à 4 cm et très dure au toucher est en train de se former au niveau de votre anus, il vous faut aussi consulter un spécialiste. 

Les traitements naturel des hémorroïdes

Si vous constatez un seul des signes énumérés un peu plus haut, vous devez savoir qu’un traitement s’impose. Entre pilules, suppositoires, crèmes, méthodes naturelles, etc., vous avez la possibilité de résoudre rapidement votre problème avant que votre état ne s’aggrave. Un livre du nom de « Stop Hémorroïdes » rédigé par Anne Lopez met à la disposition de tous, 12 formes de traitement pouvant aider à mettre un terme à ces symptômes et à prévenir contre la maladie. Si vous n’êtes pas satisfaits du résultat des traitements que propose le livre, la possibilité de vous faire rembourser en intégralité vous est offerte par l’auteur, durant une période de 60 jours.